Le Sihayapédia Rimbaud a faim (2)

Vous vous demandez certainement ce que devient ma nouvelle La Genèse de la Perversité n’est-ce pas ? Ou pas. Mais si ! Comment ne pas oublier qu’un des personnages principaux est sur le point de se la faire trancher, hacher menue et débiter en dés dans le casse-croûte de Rimbaud ? Tout affamé qu’il est. Pauvre minou.

Lire la suite

Le Sihayapédia Rimbaud a faim

Un mois. Un mois sans parvenir à écrire. Je crois qu’il n’y a rien de pire que de perdre les mots des maux. Bien que je parvienne encore à exprimer ce phénomène. Haha hoho. Mince alors, j’ai failli rire.

Lire la suite

La romancière est à la toilette La genèse de la perversité (5) Scène coupée

Si je pouvais t'offrir le bleu secret du ciel
Brodé de lumière d'or et de reflets d'argents
Le mystérieux secret, le secret éternel
De la nuit et du jour, de la vie et du temps

Avec tout mon amour je le mettrais à tes pieds
Mais tu sais je suis pauvre et je n'ai que mes rêves
Alors c'est de mes rêves qu'il faut te contenter
Marche doucement, car tu marches sur mes rêves

[Traduction libre de « He wishes for the clothes of heaven » de W.B. Yeats par Keyvan Sayar]

Lire la suite

La romancière est à la toilette La genèse de la perversité (3)

La victime dit : Que les hommes qui sont au-dessous de la vengeance se rassemblent en un seul lieu, et que le châtiment paraisse. Et cela fut ainsi.
La victime appela le châtiment absolution, et elle appela l’assemblée des hommes bourreaux. La victime vit que cela était bon.
Puis la victime dit : Que la victime produise de la torture, des blessures portant des leçons, des actes barbares donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur leçon sur la victime. Et cela fut ainsi.
La victime produisit de la torture, des blessures portant la leçon selon son espèce, et des actes donnant du fruit et ayant en eux la leçon selon leur espèce. La victime vit que cela était bon.
Ainsi, il y eut un procès, et il y eut un jugement : ce fut le troisième jour.

Lire la suite

Le Sihayapédia Soif de virginité

Ou du fantasme de l'émasculation lente et douloureuse.

Lire la suite