Achmed le terroriste mort via Koreus

Il fallait oser. La fin est subtilement tronquée... mais révélatrice!